La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a présenté lors d’une réunion lundi soir à El Jadida les conclusions et recommandations de son rapport général relatif au nouveau modèle de développement (NMD).

La réunion, à laquelle ont participé MM. Driss Ksikes, Mohamed Fikrat et Khadija El Kamouny, membres de la CSMD, s’est tenue conformément aux Hautes Instructions Royales visant à mener dans les 12 régions du Royaume une vaste opération de restitution et d’explication des conclusions et recommandations du rapport de la CSMD auprès des citoyens et des différents acteurs locaux.

Intervenant à cette occasion, M. Driss Ksikes, membre de la CSMD, a présenté un résumé des travaux de la commission qui entreprend une tournée pour la vulgarisation et l’explication du contenu du rapport sur le NMD aux différents acteurs et aux citoyens, tout en exhortant les acteurs économiques et associatifs à interagir avec ce projet afin de garantir la promotion sociale.

Il a souligné que l’objectif de ces réunions est l’implication de tout un chacun dans le débat autour de ce rapport et d’expliquer ses recommandations à tous les Marocains, ajoutant qu’il s’agit aussi d’examiner tous les aspects liés au développement en vue de réaliser le progrès et la prospérité escomptés.

Il a évoqué une série d’obstacles à l’origine de l’essoufflement de l’élan de développement, notamment l’absence d’une vision stratégique globale et à long terme, la lenteur de la transformation structurelle de l’économie, les capacités limitées du secteur public en matière de conception et de mise en œuvre des politiques publiques et un sentiment d’insécurité et d’imprévisibilité qui limite les initiatives.

Pour amorcer le modèle de développement et accompagner sa mise en œuvre, la Commission considère nécessaire de mettre l’accent sur plusieurs leviers notamment le numérique comme levier de transformation rapide, un appareil administratif compétent et efficace et la sécurisation des ressources nécessaires au financement des projets transformateurs, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Mohamed Fikrat, a souligné que les membres de la commission ont accompli un travail colossal à travers l’écoute d’un grand nombre de citoyens et les visites sur le terrain au cours desquelles ils ont été à l’écoute des acteurs locaux et des parties ayant contribué à l’élaboration des modèles précédents.

L’objectif de ces rencontres menées jusqu’à présent dans cinq régions, est l’explication de la teneur du Rapport général sur le NMD qui a été élaboré suivant une approche participative ayant associé les différentes forces vives de la nation dans le processus d’élaboration, a-t-il ajouté.

Cette réunion a connu la participation notamment de plusieurs doctorants et étudiants en master dans divers domaines, d’entrepreneurs et de présidents d’associations de la société civile et de coopératives.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait présidé, le 25 mai 2021 au Palais Royal de Fès, la cérémonie de présentation du rapport général de la CSMD.

La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement avait présenté les conclusions de son Rapport général relatif au NMD, lors de deux réunions tenues lundi à Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *