grand el jadida

Pas plus loin que le bout du nez

Par Ahmed Chahid

Après une éternelle attente citoyenne , des rebondissements à n’en finir, quelques scandales étouffés avec peine… il paraît qu’El Jadida aura enfin droit à sa nouvelle gare routière d’ici quelques mois, selon les prévisions des réalisateurs.
Tout est bien dans le plus beau des mondes Pourrait-on croire. On serait même tenté de dire qu’El Jadida a fait un petit saut en avant en matière d’infrastructures de base, après quelques décennies de tergiversations…
Toutefois, on ne peut se passer de nous poser quelques interrogations qui s’imposent à nous à chaque fois qu’il est question du lancement d’un projet dans cette ville qui est destinée à abriter le futur premier pôle économique du pays:
Les critères de cette nouvelle gare routière sont-ils en harmonie avec la vision futuriste du Grand El Jadida?
N’est-il pas temps que nos décideurs comprennent qu’El Jadida revient en force et ne se contente plus des petites réalisations qui seront vite prises de court eu égard du développement exceptionnel que connaît El Jadida tout au long de ces dernières années en plus de ce qui est prévu pour les proches années avenirs?
N’est-il pas temps que nos décideurs regardent un peu plus haut, un peu plus loin afin d’éviter qu’El Jadida ne soit constamment en porte à faux avec elle même?
N’est-il pas temps que nos décideurs soient à la hauteur des aspirations de cette ville qui est censée concurrencer Casablanca et qui dispose aujourd’hui de tous les atouts pour réaliser cette projection futuriste?
C’est bien regrettable que l’atmosphère qui règne dans les environs n’arrive pas à détourner le regard des gérants de la ville en les laissant se focaliser uniquement sur le bout de leur nez.
Au fait, ne dit-on pas que l’on ne peut pas donner ce qu’on n’a pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *