region

Installation du gouverneur directeur de l’Agence urbaine de Casablanca

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a présidé, vendredi à Casablanca, la cérémonie d’installation de Taoufiq Benali, que SM le roi Mohammed VI a nommé gouverneur, directeur de l’Agence urbaine de Casablanca (AUC).

Après avoir félicité le nouveau directeur pour la confiance placée en lui par le Souverain, Noureddine Boutayeb a loué, dans une allocution de circonstance, les efforts déployés par son prédécesseur, Mohamed Aouzai, à la tête de l’Agence urbaine de la métropole. L’Agence urbaine de la métropole s’étend sur une superficie d’environ 1 050 km² avec une population de plus de 3,4 millions de personnes et une contribution à hauteur de plus de 20% au PIB. L’AUC est appelée à redoubler d’efforts pour l’accomplissement de ses missions en matière de mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU), de formulation d’avis sur les projets de lotissement, de morcellement et de construction, ainsi que pour accompagner et superviser les plans de réhabilitation et d’aménagement, a-t-il dit.

Le ministre a, dans ce sens, énuméré certains chantiers structurants devant focaliser l’action de l’Agence urbaine de Casablanca, notamment la mise en œuvre de la troisième tranche du programme relatif aux constructions menaçant ruine (réhabilitation de l’ancienne médina), l’accompagnement du plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020 et du programme de relogement des habitants des bidonvilles, la généralisation des plans d’aménagement dans les communes relevant de son autorité, la stimulation d’un climat favorable à l’investissement à travers l’adoption de documents d’urbanisme conciliant les principes d’encadrement et d’organisation.

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence notamment du wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Abdelkébir Zahoud, du président du conseil de la région, Mustapha Bakkoury, du président du conseil de la ville, Abdelaziz El Omari, du président du conseil local des ouléma, des représentants du corps de la magistrature, des autorités locales et des chefs des services extérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *