region

Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat

Une délégation de la Chambre d’industrie et de Commerce de l’Emirat d’Abu Dhabi a effectué, mercredi, une visite à Casablanca en vue de prospecter le marché et s’enquérir des opportunités d’investissement offertes au niveau de la région Casablanca-Settat.
Un exposé exhaustif a été présenté devant la délégation émiratie lors d’une rencontre avec le président de la région, Mustapha Bakkoury, portant sur les opportunités d’investissement dans les secteurs d’industrie, des services, de l’agriculture, du tourisme, des infrastructures et de l’immobilier.
Lors de cette rencontre, à laquelle ont pris part des représentants d’entreprises marocaines, M. Bakkoury a mis l’accent sur les potentialités dont regorge la région et qui lui ont permis d’attirer des investisseurs de renommée internationale notamment dans le secteur de l’aéronautique, rappelant que la région abrite 60% de l’industrie nationale, rapporte la MAP.
Après avoir fait observer que 92% des échanges commerciaux du Maroc passent par cette région, M. Bakkoury a souligné que plusieurs enseignes internationales et nationales ont choisi de s’y implanter.
Il a également rappelé que la région Casablanca-Settat offre de grandes opportunités dans les domaines de l’urbanisme, du transport, du tourisme, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, soulignant que la région offre des plans d’accompagnement de tous les investissements mis en place dans l’ensemble de ses provinces.
Il a, par ailleurs, salué les relations distinguées liant le Maroc et l’EEAU, ajoutant que cette visite permettra d’ouvrir de nouvelles perceptives de coopération entre les deux pays.
De son côté, le chef de la délégation émiratie et premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abou Dhabi, Ibrahim Al Mahmoud, a mis l’accent sur le caractère exceptionnel des relations entre les deux pays frères.
Toutefois, a-t-il relevé, les relations économiques bilatérales demeurent en deça des aspirations, ajoutant que les hommes d’affaires émiratis s’intéressent surtout aux investissements dans les secteurs du tourisme, de l’énérgie, de l’agriculture et des énergies
renouvelables.
La délégation émiratie, en visite au Maroc du 16 au 19 octobre, est composée d’hommes d’affaires de différents secteurs, en particulier de l’énergie, du tourisme, de l’immobilier, des télécommunications, de l’agriculture, de l’industrie alimentaire, de la pêche et de la logistique.
Outre un accord de libre-échange signé en 2001 et entré en vigueur en 2003, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a connu ces dernières années une hausse notable dans différents domaines, ce qui incite les sociétés émiraties à s’ouvrir davantage sur le marché marocain pour en faire une plateforme leur permettant d’accéder aux marchés africains et européens.